Socata TB-30 Epsilon

En 1977, la SOCATA (division de l’aviation légère d’Aérospatiale, aujourd’hui filiale du groupe EADS) se lance dans la mise au point d’un avion d’entraînement destiné à l’apprentissage des futurs pilotes d’avion de chasse, en remplacement des Fouga CM-170 Magister de l’Armée de l’Air, devenant trop vieux et coûteux à exploiter.

Le premier prototype du TB-30 effectue son premier vol en décembre 1979. L’avion est ensuite remanié avant finalement d’entrer en service dans l’Armée de l’Air en 1984, au CEAM de Mont-de-Marsan. Au total, 150 exemplaires ont été livrés à l’Armée de l’Air, au rythme d’une trentaine par an. La plupart servent à l’heure actuelle sur la BA 709 de Cognac, et ils sont souvent visibles dans les cieux de la région. Le TB-30 Epsilon, de conception entièrement métallique, permet une première étape de formation en biplace plus économique que directement sur jet. Il est d’une conception assez similaire à de nombreux autres appareils du même type : le TB-30 est un monoplan biplace en tandem, équipé d’un unique moteur à pistons. Le cockpit est aménagé pour ressembler à celui d’un chasseur, afin de préparer les élèves, et incorpore certains équipements qu’on ne penserait pas trouver sur un avion aussi petit, notamment un système de navigation GPS, des systèmes de communication perfectionnés et même un collimateur tête haute. Les facteurs de charges supportables sont assez importants (+6.76 et -3.35G), ce qui facilite les manoeuvres en vol. Un système d’alimentation en essence particulier, de type Christen lui permet par ailleurs de voler plus de deux minutes sur le dos. L’Epsilon constitue aujourd’hui le principal avion d’entraînement, avec l’Alphajet, des jeunes pilotes français. Il est aussi l’appareil utilisé par la patrouille acrobatique Cartouche Doré.

L’Epsilon a connu une petite carrière à l’exportation, malgré une très forte concurrence. Au début des années 1980, le Portugal acquit une licence de production portant sur 18 appareils. Le Togo quant à lui a acheté 4 exemplaires d’une version particulière, dite TB-30A, la seule qui soit armée. L’Epsilon peut donc être engagé dans des missions d’attaque legère avec un armement comprenant bombes et roquettes, répartis sur quatre points d’emport. Le Sénégal aligne enfin quelques TB-30.

Repères

Type: Entraînement

1er vol du prototype: 22 décembre 1979

Mise en service: 1984

Pays d'origine

France

France


Pays utilisateurs

France, Portugal, Sénégal, Togo.

Plan 3 vues

Image non disponible

Données techniques

  • Version : TB-30 Epsilon
  • Motorisation : 1 Lycoming AEIO-540-L1B5D (6 cylindres)
  • Puissance : 1 x 300 ch
  • Envergure : 7,92 m
  • Longueur du fuselage : 7,59 m
  • Hauteur au sol : 2,66 m
  • Surface alaire : 9 m²
  • Masse à vide : 930 kg
  • Masse maximale : 1 250 kg
  • Plafond pratique : 7 000 m
  • Distance franchissable : 1 300 km
  • Vitesse maximale : 380 km/h
  • Equipage : 2 pilotes

Profil

Profil TB-30 Epsilon

Photos du TB-30 Epsilon

TB-30 Epsilon

Vidéos du TB-30 Epsilon





4 commentaires

Laisser un commentaire :

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.