Dassault-Bréguet Super Etendard

Le Super Etendard est le successur de l’Etendard IV M, entièrement retiré du service naval en 1991.

Doté de nouveaux moteurs et d’une structure et d’un équipement modifiés, cet avion d’attaque embarqué a prouvé son efficacité aux Malouines et en Irak, équipé de missiles air-surface AM39 Exocet. Le Super Etendard peut également emporter des missiles nucléaires ASMP, dans sa version française.

En 1990, la mise à niveau de ces appareils vers la version Super Etendard Modernisé a été entreprise, le Rafale Marine se faisant attendre.
Le SEM est amélioré dans trois domaines principaux: le radar, le système de navigation et d’attaque, et le cockpit. Doté d’un nouveau radar Anémone, de calculateurs d’attaque plus puissants et d’un poste de pilotage plus ergonomique, son efficacité militaire est accrue, ce qui lui permettra d’attendre jusqu’à la relève complète du Rafale vers 2010.

Repères

Type: Avion d'attaque embarqué

1er vol du prototype: 28 octobre 1974

Mise en service: 1978

Pays d'origine

France

France


Pays utilisateurs

Argentine, France.

Plan 3 vues

Plan 3 vues Super Etendard

Données techniques

  • Version : Super Etendard
  • Motorisation : 1 SNECMA Atar 8K 50
  • Puissance : 5110 kgp
  • Envergure : 9,60 m
  • Longueur du fuselage : 14,31 m
  • Hauteur au sol : 3,85 m
  • Surface alaire : 28,40 m²
  • Masse à vide : 6 450 kg
  • Masse maximale : 11 900 kg
  • Plafond pratique : 13 000 m
  • Distance franchissable : 1 500 km
  • Vitesse maximale : 1200 km/h
  • Equipage : 1 pilote

Profil

Profil Super Etendard

Photos du Super Etendard

Super Etendard


Super Etendard

Vidéos du Super Etendard







1 commentaire

Laisser un commentaire :

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.