Grumman EA-6B Prowler

Le EA-6B Prowler un appareil dérivé du A-6 Intruder d’attaque et du EA-6A dédié à la guerre électronique. Il remplace totalement le EF-111 Raven depuis son retrait du service en 1995, et est lui-même en cours de remplacement par le EA-18G Growler.

Conçu dans les années 1960, le EA-6B est un dérivé du A-6, dont il reprend en grande partie la structure. Son fuselage a été rallongé d’1,37 mètres, essentiellement pour modifier le cockpit, qui passe d’une configuration biplace côte-à-côte à une configuration quadriplace, avec deux membres d’équipage devant et deux derrière. Cette seule évolution permet de reconnaître instantanément un Prowler d’un Intruder classique. D’autres modifications extérieures complètent cette mue, et notamment un conteneur profilé au sommet de la dérive, accueillant un puissant équipement de brouillage Cutler-Hammer ALQ-99. La voilure de l’appareil conserve quatre points d’emport, plus un cinquième en position ventrale, capables chacun de porter soit un réservoir externe de carburant, soit une nacelle contenant des équipements de brouillage actif. Enfin, le Prowler peut brouiller les communications ennemies grâce à son brouilleur USQ-113. Tous ces systèmes sont traités par les opérateurs embarqués, qui sont au moins partiellement protégés des radiations émises. Pour le reste, le Prowler est essentiellement un Intruder.

Le Prowler fut développé pour opérer avec les navires de l’US Navy, avant tout dans des missions de guerre électronique et de brouillage des radars ennemis susceptibles de repérer leur présence ou celles des appareils embarqués. Les recherches entreprises sur les matériels soviétiques permirent d’identifier un certain nombre de fréquences utilisées, que le Prowler est capable de brouiller. Mais il peut aussi se faire chasseur, via sa capacité à tirer des missiles antiradar AGM-88 HARM. Pour répondre à ces missions, l’US Navy a déployé 12 squadrons de 4 appareils chacun, en plus d’une unité d’entraînement et d’une unité de réserve. L’US Marine Corps quant à lui a déployé quatre squadrons de 5 appareils chacun. Au total, environ 170 exemplaires ont été produits par Grumman, tous de la version EA-6B. En revanche, plusieurs programmes de modernisation ont été lancés : on peut citer EXCAP en 1970, ICAP I en 1973 et ICAP II en 1980 ( ce dernier conférant au Prowler la possibilité de tirer des AGM-88 HARM ).

Naturellement, le EA-6B a participé à toutes les opérations durant lesquelles l’US Navy a participé, de la Guerre du Vietnam aux opérations en Afghanistan. Aucun appareil n’a été détruit en combat aérien, mais plusieurs exemplaires furent détruits en temps de paix. Un appareil se distingua aussi tragiquement en février 1998 lors d’un vol à basse altitude en Italie : sa dérive coupa le câble d’un téléphérique, tuant une vingtaine de personnes.

Repères

Type: Avion de guerre électronique embarqué

1er vol du prototype: 25 mai 1968

Mise en service: 1971

Pays d'origine

Etats-Unis

Etats-Unis


Pays utilisateurs

Etats-Unis.

Plan 3 vues

Plan 3 vues EA-6B Prowler

Données techniques

  • Version : EA-6B Prowler
  • Motorisation : 2 Pratt & Whitney J52-P-8A
  • Puissance : 2x 4218 kgp
  • Envergure : 16 m
  • Longueur du fuselage : 18 m
  • Hauteur au sol : 5 m
  • Surface alaire : 49 m²
  • Masse à vide : 14 585 kg
  • Masse maximale : 29 480 kg
  • Plafond pratique : 13 000 m
  • Distance franchissable : 1 570 km
  • Vitesse maximale : 1059 km/h
  • Equipage : 1 pilote + 3 opérateurs

Photos du EA-6B Prowler

EA-6B Prowler


EA-6B Prowler

Vidéos du EA-6B Prowler





1 commentaire

Laisser un commentaire :

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.