CASA C-101 Aviojet

Appareil d’entraînement avancé standard de l’Ejército del Aire espagnole, le C-101 Aviojet est assez proche de nombre d’appareils développés pour assurer la même tâche. Répondant à une demande des forces aériennes espagnoles, désireuses de remplacer leurs vieux Hispano Ha-200/220 Saetta, la firme CASA lança la conception du C-101, grâce notamment au soutien de Northrop et de l’allemand MBB. Après un premier vol en 1977, les essais débutèrent sérieusement en 1978 et les premiers appareils de série furent livrés en 1980.

Le C-101, baptisé Aviojet, ressemble assez largement aux jets d’entraînement de son temps. Appareil à ailes basses et droites, doté de deux entrées d’air latérales en position basse, l’Aviojet a un design particulièrement conventionnel. Il est facile à entretenir, en raison d’une conception modulaire permettant un accès rapide aux différents composants de l’appareil. Le rayon d’action est cependant bien supérieur à celui d’un L-39 Albatros ou d’un Alphajet, les militaires espagnols ayant exigé une autonomie permettant de rallier les Canaries à partir de la péninsule ibérique. En revanche, la motorisation du C-101 est assez peu puissante : son unique turbofan Garett, à peu près égal au turbofan équipant le L-39, souffre de la comparaison avec les deux moteurs de l’Alphajet (2 x 13,2 kN) et surtout avec le Mk 51 du BAe Hawk (1 x 29 kN). Les performances de l’appareil en souffrent: la vitesse maximale est réduite à 770 kilomètres/heure. Finalement, on peut dire que le C-101 est plutôt de la classe de l’Aero L-39 tchèque, pourtant plus ancien. Le C-101, outre son usage comme appareil d’entraînement avancé, peut aussi servir à des missions d’attaque au sol. L’armement est là encore assez voisin des autres jets de l’époque. Outre un point d’emport ventral permettant l’emport d’un pod de deux Browning M2 de 12,7 mm (440 cartouches) ou d’un pod DEFA 553 (130 obus), l’Aviojet dispose de six points sous voilure. La charge militaire peut atteindre 2250 kilos : paniers lance-roquettes, missiles air-sol AGM-65 Maverick, missiles air-air d’autodéfense, etc.

Arrivant sur un marché très dense, et face à des concurrents plus performants ou liés à de puissantes nations disposant d’une clientèle fidèle (il est évident que le C-101 n’avait aucune chance par exemple dans les pays sous influence soviétique), l’Aviojet eut du mal à s’imposer à l’exportation. Son principal utilisateur est encore l’Ejercito del Aire, avec 92 appareils livrés, 88 étant encore en service. Trois autres pays utilisent le C-101 Aviojet : le Chili, le Honduras et la Jordanie. Le Chili est le deuxième utilisateur de l’Aviojet : il a acquis ou construit 14 C-101BB, plus un quinzième qui servit de prototype à la série C-101CC, plus 19 autres C-101CC. A l’heure actuelle, tous les appareils en ligne servent à la formation, au sein du Grupo 1 de la Iè Brigada Aérea, basée à Iquique, même s’ils gardent leurs capacités d’attaque. 12 d’entre eux ont été modernisés par ENAER au standard Halcon II, ce programme incluant un collimateur tête haute (HUD), des commandes HOTAS, une nouvelle avionique SAGEM et un équipement GPS, ainsi que la capacité de tirer des missiles air-air Shafrir II. Les quatre appareils mis en ligne par la Fuerza Aérea Hondurena, des C-101BB-03, ont été livrés en 1984, mais leur statut actuel est incertain. L’un d’entre eux est l’auteur de l’unique victoire aérienne enregistrée par un C-101, le 9 mars 1987, en abattant avec son canon un Douglas C-47 utilisé par des trafiquants de drogue.

Versions du CASA C-101 Aviojet :

- C-101EB : première version, destinée à l’Ejercito del Aire espagnole; ils sont localement surnommés Mirlo; 92 exemplaires produits
- C-101BB : version armée pour l’entraînement et l’attaque au sol, destinée à l’exportation; 4 exemplaires acquis par le Honduras, 12 par le Chili (désignation chilienne : T-36BB Halcon); 8 des appareils chiliens furent produits au Chili, par l’entreprise ENAER
- C-101CC : version armée destinée uniquement aux missions d’attaque, vendue à 16 exemplaires à la Jordanie et à 23 exemplaires au Chili (désignation chilienne : A-36CC )
- C-101DD : version modernisée, développée par CASA en 1985, avec une nouvelle avionique; aucun acheteur

Repères

Type: Appareil d'entraînement et d'appui léger

1er vol du prototype: 29 juin 1977

Mise en service: 1980

Pays d'origine

Espagne

Espagne


Pays utilisateurs

Chili, Espagne, Honduras, Jordanie.

Plan 3 vues

Image non disponible

Données techniques

  • Version : C-101EB
  • Motorisation : 1 turbofan Garett TFE-731-5
  • Puissance : 1 x 1590 kgp
  • Envergure : 10.60 m
  • Longueur du fuselage : 12.50 m
  • Hauteur au sol : 4.25 m
  • Surface alaire : 20 m²
  • Masse à vide : 3 800 kg
  • Masse maximale : 5 600 kg
  • Plafond pratique : 12 500 m
  • Distance franchissable : 4 000 km
  • Vitesse maximale : 770 km/h
  • Equipage : 2 membres

Photos du C-101 Aviojet

C-101 Aviojet


C-101 Aviojet

Vidéos du C-101 Aviojet





Commentaires des internautes

Laisser un commentaire :

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.