SA-N-3 Goblet

Description

Désigné en Union Soviétique comme le M-11 Shtorm (ou 4K60), le SA-N-3 Goblet fait son apparition dans la Marine soviétique en 1967, comme système de défense surface-air embarqué à bord des porte-hélicoptères de classe Moskva. Il est déclaré opérationnel en 1969. Contrairement à de nombreux missiles surface-air soviétiques, il n’est pas un équivalent d’un missile sol-air, bien qu’on ait pensé à une époque qu’il soit une variante du SA-6 Gainful.

Développé à partir de la fin des années 1950, le Goblet est similaire par certains aspects au Goa. Comme lui, c’est un missile à propergol solide, à deux étages, conçu pour la défense de zone à moyenne portée, à basse et moyenne altitude. Il est tiré à partir d’un lanceur double. Le guidage du missile s’effectue par radio, via le système Head Light, parfois épaulé par un radar de recherche Top Sail, puis en course finale par un guidage radar semi-actif. La portée maximale, de 30 kilomètres au départ, passa à 55 kilomètres sur les versions améliorées, désignées comme SA-N-3B par l’OTAN et Shtorm-M (4K65) par les Soviétiques.

Installé sur les Moskva, mais aussi sur les croiseurs de classe Kresta II et Kara, et les porte-aéronefs de classe Kiev, le Goblet n’a jamais été exporté. Il est toujours en service.


Repères

Ex-URSS

Ex-URSS

Caractéristiques

  • Type : Missile antiaérien à guidage radar
  • Concepteur : Industrie d'Etat Soviétique
  • Ogive : Charge HE de 150 kg ou 25 kT (nucléaire)
  • Portée : 6 000 m - 55 000 m
  • Plafond : 90 m – 24 500 m
  • Poids : 845 kg
  • Longueur : 6 400 mm
  • Diamètre : 700 mm
  • Envergure : 1 700 mm


Commentaires des internautes

Laisser un commentaire :

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.