AS-4 Kitchen / Kh-22

Description

Repéré par les services occidentaux en 1961, il entre en service dans les forces soviétiques en 1962. Conçu comme arme anti-navire, il peut aussi servir contre des objectifs stratégiques, avec une tête nucléaire. Il est développé au départ pour servir d’arme principale au Tupolev Tu-22 Blinder ( dans sa version Blinder-B ), puis est adapté à son successeur, le Tupolev Tu-22M Backfire et au Tupolev Tu-95 ( Bear-G ). Son arrivée dans l’arsenal soviétique donne aux bombardiers soviétiques une force de frappe nettement améliorée, notamment grâce à la portée et à la puissance du Kh-22, baptisé AS-4 Kitchen par l’OTAN.

Sa vitesse est de Mach 4 à haute altitude, et de Mach 1,2 à basse altitude. L’US Navy redoutait particulièrement le Kitchen, en raison de son approche finale en piqué, rendant difficile son interception. Deux version se distinguant par le type de leur ogive ont été produites : le Kh-22A à tête conventionnelle ( en général, deux missiles par appareil lanceur, un sous chaque aile ) et le Kh-22N à ogive nucléaire. Une version anti-radar, le Kh-22P, fut produite par la suite. Le Kh-22E fut vendu à l’Irak qui en équipa ses 12 Tupolev Tu-22. Le Kh-22A fut modernisé au standard Kh-22MA dans les années 1970.

La production du Kh-22 a cessé en 2007. Il ne sert plus que dans les forces aériennes russes, et certainement dans certains états issus de l’Union Soviétique.


Repères

Ex-URSS

Ex-URSS

Caractéristiques

  • Type : Missile antinavire supersonique
  • Concepteur : Raduga
  • Ogive : Charge HE de 900 kg ou charge nucléaire de 350 rEà 1000 kT
  • Portée : 300-460 km
  • Poids : 5 820 kg
  • Longueur : 11 650 mm
  • Diamètre : 920 mm
  • Envergure : 3 000 mm

Schéma du AS-4 Kitchen / Kh-22

Schéma du AS-4 Kitchen / Kh-22

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire :

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.