M551 Sheridan

Description

Véhicule atypique dans la production de véhicules blindés aux Etats-Unis, le M551 fut un échec. Issu du prototype XM551, destiné à fournir aux divisions aéroportées un char léger et aérotransportable devant remplacer les chars légers M41 Walker Bulldog, le M551 reçoit comme nom de baptême celui du général Philip Sheridan, un officier de la Guerre de Sécession. Le véhicule est officiellement mis en service en 1966, et ne sera retiré qu’en 1996.

Conçu autour d’une caisse en aluminium ( la tourelle est en acier ), le Sheridan est d’apparence classique. La grande originalité du M551 est son canon, de calibre 152 mm. Ce tube est polyvalent : non seulement capable de tirer des obus, mais aussi des missiles, en l’occurence le Shillelagh. Ce dernier pouvait atteindre une cible à une portée d’environ 2000 mètres, ce qui en faisait une arme redoutable. Chaque véhicule emportait en général 8 missiles et 20 obus, même si cette combinaison pouvait varier dans les faits. Quatre types d’obus étaient emportables : HEAT-T-MP, WP, TP-T et Canister ( shrapnells ; cet obus fut assez efficace à courte portée contre les assauts de l’infanterie nord-vietnamienne ). Il est à noter que ces obus étaient à douille combustible, ce qui n’alla pas sans poser de sérieux problèmes au début de la carrière du Sheridan : il n’était pas rare de trouver des débris de la douille dans le tube après le tir, parfois encore fumants.

Si le M551 était léger, et apprécié pour son poids réduit, il n’était pas amphibie. Il fallait pour cela déployer une jupe de flottabilité, enroulée sur le bord supérieur de la tourelle, qui permettait au char de flotter. Propulsé par ses chenilles, le Sheridan pouvait se déplacer dans l’eau à environ 6 kilomètres/heure. Mais les plus gros problèmes provinrent de la protection très limitée du Sheridan. Au Vietnam, les mines antichars firent des ravages parmi les équipages de M551, le plancher étant bien trop peu épais pour encaisser les explosions. Les lance-roquettes antichars de type RPG s’avérèrent aussi meurtriers : en mars 1971, le 11è Armored Cavalry Regiment perdit cinq unités de cette manière dans la même journée. Pour ne rien arranger, les performances du Sheridan étaient faibles. Aussi, ce véhicule fut-il très vite auréolé d’une réputation désastreuse. Dès la fin des années 1970, la plupart des exemplaires construits furent retirés des unités de première ligne et transférés au centre d’instruction de Fort Irwin, pour y figurer des véhicules soviétiques lors de manoeuvres. Certains furent notamment modifiés pour figurer des blindés de type BMP-1. Seule la 82è division aéroportée conserva un bataillon de Sheridan et les engagea en 1991 en Irak, sans grand succès. A l’heure actuelle, il semble qu’il n’y ait plus de M551 en service aux Etats-Unis.


Repères

Etats-Unis

Etats-Unis

Caractéristiques

  • Type : Char léger de reconnaissance
  • Constructeur : N/A
  • Distance franchissable : 600 km
  • Vitesse max. : 70 km/h
  • Motorisation : 1 Diesel V-6 General Motors 6V53T développant 300 ch
  • Poids : 15.203 tonnes
  • Longueur : 6.31 m
  • Largeur : 2.79 m
  • Hauteur : 3.81 m
  • Equipage : 4 personnels
  • Armement :
    - 1 canon de 152 mm
    - 2 mitrailleuses M-240 de 7.62 mm

  • Unités en service : Etats-Unis (réserve)
  • Nombre total d'unités produites : 123

Photo du M551 Sheridan

Photo du char M551 Sheridan

Schéma

Schéma du char M551 Sheridan

3 commentaires

Laisser un commentaire :

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.