Riga

Description

Conçues à partir de 1952 pour remplacer les huit escorteurs Projet 42 (dénomination OTAN : Kola ), les Riga (Projet 50) sont désignées dans la flotte soviétique comme storozhevoy korabl (SKR, patrouilleur). Ces navires sont avant tout destinés à protéger les côtes et sont typiques de la production navale soviétique des années 1950, notamment par leur gaillard d’avant surélevé et leur coque à pont plat. Leur cheminée inclinée vers l’arrière leur donne une allure spécifique et facilement reconnaissable.

Les Riga forment à partir du début des années 1960 une des plus grandes classes de navires en service dans la flotte soviétique. Une quarantaine d’unités figurèrent à son inventaire, la plupart étant déclassées dans les années 1980. Elles connurent aussi un succès notable à l’exportation : la Finlande en reçut deux (la Hameenmaa et l’Uusimaa ) la Bulgarie trois, l’Allemagne de l’Est cinq (dont une détruite par un incendie presque immédiatement après sa livraison, les quatre autres étant l’Ernst Thälmann, leKarl Marx, leKarl Liebknecht et le Friedrich Engels ), l’Indonésie huit. La Chine populaire lança cinq unités à partir de pièces fournies par les Soviétiques. Après la rupture avec l’URSS, elle produisit elle-même ses propres unités et développements, qui aboutirent à la frégate de classe Jiangnan.

L’armement des Riga est également typique des navires soviétiques. Il est constitué de canons, de torpilles et de roquettes anti-sous-marines. Cette rusticité de l’armement se fit rapidement sentir. Aussi, la flotte soviétique les affecta de plus en plus à des zones où la menace était moins sophistiquée, notamment dans le Pacifique face à la Chine. Certains de ces navires reçurent au cours des années 1970 deux canons bitubes de 25 mm et un sonar immergable pour renforcer leur efficacité.

Hormis les variantes plus ou moins proches produites en Chine, aucune frégate de classe Riga n’est plus en service à l’heure actuelle.


Repères

Ex-URSS

Ex-URSS

Caractéristiques

  • Type : Frégate ASM
  • Concepteur : Chantiers navals de Kaliningrad ( 41 navires ), de Nikolaiev ( 20 navires ) et de Komsomolsk sur l'Amour ( 7 navires )
  • Propulsion : 2 turbines à vapeurs et à engrenages développant 21000 ch et entraînant 2 arbres
  • Vitesse max. : 28 noeuds
  • Distance franchissable : 3170 km à 15 noeuds
  • Déplacement : 1510 tonnes
  • Longueur : 91.50 m
  • Largeur : 10.10 m
  • Armement : 3 canons DP simples de 100 mm, 2 canons bitubes de 35 mm, 2 lance-roquettes de lutte ASM de 250 mm RBU2500, 2 magasins de 24 grenades ASM chacun, 1 affut lance-torpilles double ou triple de 533 mm

  • Unités en service : Aucun


Commentaires des internautes

Laisser un commentaire :

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.