Pauk

Description

Ultime évolution du patrouilleur côtier soviétique, le Projet 1241.2 Molniya-2 est une variante de la classe Tarantul. Elle fut conçue pour les besoins de la Marine soviétique, mais également pour des clients étrangers, entre la fin des années 1970 et 1989. Dans la nomenclature soviétique, un navire de classe Pauk est un MPK (Malyy Protivolodochnyy Korabl’), à savoir un petit navire anti-sous-marin.

Ces navires n’emportent pas de missiles surface-surface. Leur armement est assez similaire à ceux de leurs ainés. Il consiste essentiellement en deux lance-roquettes et quatre tubes lance-torpilles, plus des charges de profondeur. Un système de missiles à très courte portée, un hexatube de 30 mm et un monotube de 76 mm complètent le dispositif.

A l’heure actuelle, un grand nombre de navires sont toujours en service. 18 unités sont alignées par la Russie, qui reste le plus gros utilisateur. Le Vietnam en a trois, en plus de ses Tarantul lance-missiles, et a récemment commandé neuf autres unités. Les quatre Pauk de la Marine indienne sont connues sous la désignation Abhay. Il est à noter enfin qu’à Cuba, l’unique Pauk en service soit le seul navire de la Marine cubaine encore à peu près opérationnel.


Repères

Ex-URSS

Ex-URSS

Caractéristiques

  • Type : Corvette ASM
  • Concepteur : Zhdanov Shipyard, Nikolaev Shipyard, Severodvinsk Shipyard, Komsomolsk na Amure Shipyard
  • Propulsion : 2 diesels M504 d'une puissance de 20 000 ch - 2 hélices
  • Vitesse max. : 34 noeuds
  • Distance franchissable : 3 056 km à 14 noeuds
  • Déplacement : 589 tonnes
  • Longueur : 57 m
  • Largeur : 9,40 m
  • Equipage : 40 hommes
  • Armement : 1 lanceur SA-N-5 Grail (12 missiles) + 1 canon AK-176 de 76 mm + 1 CADS hexatube AK-630 de 30 mm + 2 lance-roquettes ASM RBU 1200 + 4 TLT de 406 mm

  • Unités en service : Bulgarie (2), Cuba (1, statut incertain), Inde (4), Vietnam (3, 9 autres commandés), Ukraine (1), Russie (45 construites, 18 toujours en service)


Commentaires des internautes

Laisser un commentaire :

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.