Parchim

Description

Désignées en Union Soviétique comme le Projet 133, les corvettes de classe Parchim sont destinées à remplacer les patrouilleurs de classe Hai, qui n’avaient pas connus un grand succès durant leur service. Elles furent produites dans un chantier de la République Démocratique Allemande, d’abord pour les besoins de la Volksmarine, puis pour ceux de l’Union Soviétique. Les 12 navires produits pour l’Union Soviétique, et qui servirent entre autres à régler une partie de la dette est-allemande à l’égard de ce pays, reçurent la dénomination OTAN Parchim II. Toutes les unités des deux classes furent construites entre 1985 et 1989.

Les Parchim sont des corvettes adaptées à la défense des littoraux, et sont axées sur la lutte anti-sous-marine. En cas de guerre, leur principal objectif aurait été la flotte sous-marine de l’Allemagne de l’Ouest. Elles reçurent un armement typique des productions du Pacte de Varsovie. Contre les sous-marins occidentaux, chaque Parchim disposait de deux lance-roquettes RBU-6000, chacun pouvant contenir jusqu’à 96 roquettes munies d’une tête explosive de 25 kilos, et pouvant être tirées par salve jusqu’à 5800 mètres de distance et 500 mètres de profondeur. Deux lance-torpilles bitubes de 400 mm et deux grenadeurs pourvus chacun de six charges de profondeur complétaient le dispositif. Pour chasser ses cibles, les Parchim étaient pourvues d’un nouveau système de détection hydroacoustique, d’un sonar de proue et d’un sonar immergeable. Pour la défense antiaérienne, deux lanceurs quadruples SA-N-5 (ou SA-N-8), avec un total de 24 missiles, et un canon bitube AK-230 étaient à bord. Enfin, un canon bitube de 76 mm (certaines sources évoquent aussi un bitube AK-725 de 57 mm) pouvait assurer une défense contre les cibles de surface.

Les Parchim n’ont pas eu une longue carrière en Allemagne de l’Est, du fait de la chute du régime. En 1992, au même titre qu’une grande partie de l’ancienne Volksmarine, les 16 navires contruits furent cédés à l’Indonésie, qui les rebaptisa et en fit la classe Kapitan Patimura. Ils ont été modifiés, recevant un système d’air conditionné, essentiel pour opérer dans ces mers chaudes, et un nouveau moteur. Les navires soviétiques quant à eux sont restés en service dans la Flotte de la Baltique jusqu’à aujourd’hui. On en compte encore huit en service, trois basés à Kronstadt et les cinq autres à Baltysk, dans l’oblast de Kaliningrad.


Repères

Allemagne de l'Est

Allemagne de l'Est

Caractéristiques

  • Type : Corvette lance-missiles
  • Concepteur : Chantiers Peenewerft, ex-RDA
  • Propulsion : 3 diesels M 504 A-3 d’une puissance de 14 250 ch - 3 hélices
  • Vitesse max. : 24,5 nœuds
  • Distance franchissable : 1200 km à 20 noeuds, 2500 km à 12 noeuds
  • Déplacement : 950 tonneaux
  • Longueur : 75.20 m
  • Largeur : 9.80 m
  • Equipage : 80 hommes
  • Armement : 2 SA-N-5 (IV 2) + 1 AK-176 de 76 mm + 1 AK-630 de 30 mm + 4 T/ASM de 533 mm + 2 LR RBU 6000 + 12 charges de profondeur

  • Unités en service : Indonésie (16 unités), Russie (8 unités)


1 commentaire

Laisser un commentaire :

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.