Baynunah

Description

Commandées au début de l’année 2004, les six corvettes de la classe Baynunah vont renforcer considérablement la puissance de la marine des Emirats Arabes Unis, ainsi que sa place sur l’échiquier militaire régional, notamment face à l’Iran. Dérivée du projet BR70 de la CMN à Cherbourg, ces navires constituent également un transfert de technologies important de la France vers les Emirats. En effet, seule la première unité sera construite en France, les cinq autres relevant de la responsabilité du chantier national ADSB. Les livraisons devraient en principe s’étaler de 2009 à 2016.

Comme souvent dans cette région, les Baynunah vont disposer des meilleurs équipements disponibles. Les dirigeants émiratis ont exigé et obtenu ce qu’il y avait de mieux en matière d’armements et de systèmes électroniques. Un effort particulier a été consenti pour améliorer la furtivité de la coque, ce qui pourrait accroître sensiblement l’espérance de vie des navires en cas de guerre ouverte. Saab Microwave Systems a été choisi pour fournir le radar principal, un système Sea Giraffe AMB, opérant en trois dimensions. L’entreprise italienne SELEX Sistemi Integrati quant à elle s’occupera d’intégrer le système de gestion tactique et de combat, ainsi que le radar de contrôle de tir Orion RTN-25. Une importante composante ECM/ESM complètera la protection des Baynunah, notamment des équipements d’alerte laser, des systèmes d’écoute et d’interception radar, et un système de leurrage polyvalent développé par Rheinmetall. Enfin, les six unités seront reliées entre elles et avec leur centre de commandement par la Liaison -11.

L’armement des Baynunah est également très complet. Outre 8 missiles surface-surface Exocet, chaque corvette disposera de 32 missiles surface-air ESSM ( l’ultime version du Sea Sparrow ), de 21 missiles surface-air courte portée RIM-116B RAM, d’un canon Oto-Melara de 76 mm et de deux canons Rheinmetall de 27 mm destinés à la défense antiaérienne rapprochée. Un pont arrière permettra d’accueillir un hélicoptère Panther, mais aucun hangar n’a été prévu. Avec leur faible tirant d’eau ( 2,8 mètres ), leur puissance de feu et leur manoeuvrabilité, les Baynunah devraient théoriquement se révéler une force de dissuasion non négligeable dans la région.


Repères

Emirats Arabes Unis / France

Emirats Arabes Unis   France

Caractéristiques

  • Type : Corvette lance-missiles
  • Concepteur : CMN Cherbourg / ADSB
  • Propulsion : 4 moteurs Diesel MTU 12V595 TE90, développant au total 23000 ch - 3 hydrojets
  • Vitesse max. : 32 noeuds
  • Distance franchissable : 4400 km à 15 noeuds
  • Déplacement : 830 tonnes
  • Longueur : 71.30 m
  • Largeur : 11 m
  • Equipage : 44 hommes
  • Armement : 8 MM40 Block 3, 4 cellules octuples verticales Mk56 (32 missiles surface-air ESSM), 1 cellule Mk49 mod3 (21 missiles surface-air RAM), 1 OTO-Melara Super-Rapide de 76 mm, 2 canons antiaériens Rheinmetall de 27 mm

  • Unités en service : Emirats Arabes Unis (6 unités prévues)

Photo du Baynunah

Photo du bateau classe Baynunah

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire :

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.