Armée de terre serbe


Nom serbe : Kopnena Vojska – KoV
Date de création : 2006
Effectif total : 46 000 hommes à l’horizon 2010
Devise : “За слободу и част Отаџбине” (Pour la liberté et l’honneur de la Patrie)
Chef d’Etat-Major actuel : Lt. General Ljubiša Diković

Composition de l’armée de terre serbe

La nouvelle armée serbe a été créée en 2006, à partir des restes de l’ancienne armée fédérale yougoslave, durement éprouvé par des années de guerres incessantes et les bombardements de l’OTAN. De nombreuses unités sont issues de régiments de cette ancienne armée. Elle est aujourd’hui en pleine phase de modernisation depuis 2004 et a pour objectif d’être entièrement professionnelle à l’horizon 2010.

Cette nouvelle armée resserrée sur le territoire serbe est organisée en brigades, elles-mêmes divisées en bataillons. La brigade serbe équivaut à pu près à une division : chacune rassemble 10 bataillons (11 pour la 1ère Brigade). Il existe à l’heure actuelle 4 brigades de combat, 1 brigade spéciale et 1 brigade mixte d’artillerie. Chaque brigade dispose d’un batailllon de commandement, d’un bataillon logistique (une compagnie pour la brigade spéciale) et d’un bataillon du génie (pour les 4 brigades de combat). La numérotation des bataillons suit un ordre logique (10 à 19 pour la 1ère Brigade, 20 à 29 pour la 2nde), seuls quelques régiments disposant d’un chiffrage en trois chiffres (ex : le 310è Bataillon du Génie). On ajoutera à ces 6 brigades, 1 brigade de transmissions, les services logistiques (organisés autour de 4 centres de stockage) et la garde (unité protocolaire et de protection des sites sensibles). Enfin, une flotille fluviale est rattachée aux forces terrestres serbes.

L’armée serbe dispose d’un matériel terrestre en général vieillissant, mais en cours de remplacement ou de modernisation, et souvent fabriqué en Serbie même. Ainsi, la majeure partie des armements individuels sortent des usines de l’entreprise Zastava. Le reste vient souvent de l’ex-URSS, qu’il soit importé ou fabriqué sous licence, et trouve de plus en plus preneur à l’étranger, notamment dans les Balkans et en Irak. De manière générale, on peut considérer cette armée comme une armée de bonne qualité, endurcie par des années de conflit et qui se resserre sur ses meilleurs éléments. Au niveau régional, l’armée serbe compte encore.

Structure de l’armée de terre serbe

Commandement (Nis)
- 3è Bataillon de Police Militaire (Nis)
- 5è Bataillon de Police Militaire (Belgrade)
- 246è Bataillon NBC (Krusevac)
- 21è Bataillon de Transmissions (Nis)

1ère Brigade (Novi Sad)
- 11è Bataillon d’Infanterie
- 12è Bataillon d’Artillerie Autopropulsée
- 13è Bataillon de Lance-Roquettes Multiples
- 14è Bataillon de Défense antiaérienne
- 15è Bataillon de Chars
- 16è et 17è Bataillons Mécanisés
- 18è Bataillon du génie
- 19è Bataillon Logistique
- 110è et 111è Bataillons de Pontonniers

2ème Brigade (Kraljevo)
- 21è et 22è Bataillons d’Infanterie
- 23è Bataillon d’Artillerie Autopropulsée
- 24è Bataillon de Lance-Roquettes Multiples
- 25è Bataillon de Défense antiaérienne
- 26è Bataillon de Chars
- 27è et 28è Bataillons Mécanisés
- 29è Bataillon Logistique
- 210è Bataillon du Génie

3ème Brigade (Nis)
- 31è et 32è Bataillons d’Infanterie
- 33è Bataillon d’Artillerie Autopropulsée
- 34è Bataillon de Lance-Roquettes Multiples
- 35è Bataillon de Défense antiaérienne
- 36è Bataillon de Chars
- 37è et 38è Bataillons Mécanisés
- 39è Bataillon Logistique
- 310è Bataillon du Génie

4ème Brigade (Vranje)
- 41è et 42è Bataillons d’Infanterie
- 43è Bataillon d’Artillerie Autopropulsée
- 44è Bataillon de Lance-Roquettes
- 45è Bataillon de Défense antiaérienne
- 46è Bataillon de Chars
- 47è et 48è Bataillons Mécanisés
- 49è Bataillon Logistique
- 410è Bataillon du Génie

Brigade Spéciale (Pancevo, Nis)
- Bataillon de Lutte Antiterrorise
- 63è Bataillon de Parachutistes
- 72è Bataillon de Reconnaissance commando
- Compagnie logistique

Brigade d’Artillerie Mixte (Nis)
- Bataillon Mixte Artillerie/Roquettes
- 1er, 2è et 3è Bataillons d’Artillerie
- Bataillon Logistique

Equipements

CHARS DE COMBAT
212 M-84

VEHICULES BLINDES DE COMBAT D’INFANTERIE
512 M-80

VEHICULES BLINDES DE TRANSPORT DE TROUPES
BTR-50 (nombre inconnu, utilisés comme véhicules de commandement)
>200 M-86

VEHICULES BLINDES DE RECONNAISSANCE
30 BRDM-2

ARTILLERIE AUTOMOTRICE
72 2S1 de 122 mm

ARTILLERIE TRACTEE
D-30 de 122 mm (stockés)
M-84 de 152 mm

CANONS DE DEFENSE ANTIAERIENNE
Bofors L/70 de 40 mm

MISSILES ANTICHARS GUIDES
ALAS (conception serbe, en service à partir de 2009 ?)
AT-3 Sagger
AT-4 Spigot
Bumbar

MISSILES DE DEFENSE ANTIAERIENNE
SA-7 Grail
SA-9 Gashkin
SA-16 Gimlet
SA-18 Grouse

LANCE-ROQUETTES
M-79 Osa de 90 mm
M-80 Zolja de 64 mm
M-90 Strsljen de 120 mm

LANCE-ROQUETTES MULTIPLES
M-77 Oganj de 128 mm
M-87 Orkan de 262 mm

MITRAILLEUSES
M-72 de 7,62 mm

FUSILS D’ASSAUT
M-70 de 7,62 mm
M-21 de 5,56 mm
Steyr-AUG de 5,56 mm (72è Bataillon de Reconnaissance-Commando)

FUSILS DE PRECISION
M-93 de 12,7 mm
M-76 de 7,92 mm
M-91 de 7,62 mm
HK PSG-1 de 7,62 mm (Forces Spéciales)

PISTOLETS-MITRAILLEURS
M-84 de 7,65 mm
HK MP-5 (Forces Spéciales)

ARMES DE POING
CZ-99 de 9 mm

GRENADES A MAIN
Données non disponibles

MINES ANTI-PERSONNEL
Données non disponibles

Sources : Armyrecognition, Ministère serbe de la Défense (www.vs.rs), Wikipedia



Commentaires des internautes

Laisser un commentaire :

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.